Marie-Agnès Gainon-Court - Conseil et Formation pour les institutions culturelles

Le e-learning dopé par le coronavirus

02 septembre 2020 à 19:31
ordi.jpg

Le télétravail, les programmes d’école à distance se sont imposés. Parallèlement, cette période, à travers les usages multipliés des outils numériques, a accru la familiarité des uns et des autres avec les technologies digitales. L’arrêt des activités habituelles, les interrogations concernant le monde du travail post-Covid, a incité les individus à se former à distance.

Les résistances aux technologies digitales se sont progressivement atténuées et les avantages de ces technologies ont pu convaincre les personnes les plus récalcitrantes.

Masi la formation à distance ne se résume pas à la mise en œuvre de technologie digitale. Comme l’écrit dans un billet en avril Daniel Peraya, Professeur honoraire, TECFA, FPSE, Université de Genève, la qualité essentielle d’un programme de formation à distance réside dans la maitrise ou non du processus d’ingénierie pédagogique. Celui-ci est très complexe. Il doit prend en compte, comme en formation présentielle des compétences cognitives, sociales, communicationnelles et techno pédagogiques que cela requiert de la part des apprenants.

D’où l’importance d’un accompagnement soigné, permettant à l’apprenant de développer son autonomie, de comprendre, de s’appuyer sur sa motivation, de développer son sentiment d’auto-efficacité.

Marie-Agnès Gainon-Court

Pas encore de commentaire

Ou